Gestion Durable de la Ressource en Eau des îles Loyauté
Représentation du cycle de l´eau
Notions de base sur le Cycle de l´eau et sur le fonctionnement des Systèmes hydrogéologiques.
Agrandissable (73 Ko)

La circulation de l´eau sur les îles des Loyauté obéit au cycle global de l´eau sur la planète qui montre une circulation équilibrée entre l´évaporation et les précipitations.

Le cycle global de l´eau

Le cycle global de l´eau montre une circulation équilibrée entre l´évaporation (E) et les précipitations (P). Ce cycle de base est lui-même subdivisé en 2 cycles de second ordre :

le cycle océanique, globalement déficitaire et représentant l´essentiel des masses d´eaux en circulation (4/5).

le cycle continental, globalement excédentaire et qui représente le complément à 1 des masses d´eaux en mouvement dans le cycle global (1/5).

L´équilibre entre les 2 cycles est assuré par l´écoulement total naturel moyen (QT). Il se traduit par un apport d´eaux continentales vers l´océan.

Les moteurs de cette circulation sont l´énergie solaire et la gravité qui assurent par leur actions antagonistes l´équilibre du cycle global.

L´énergie solaire transforme l´eau en vapeur et provoque l´ascension des particules vaporisées vers les couches supérieures de l´atmosphère, on parle alors d´évapotranspiration. La force de gravité représente le moteur des précipitations et de l´écoulement de l´eau. Les particules d´eau qui tombent à la surface du sol vont se scinder en deux ensembles:

l´un s´écoule en surface et alimente les cours d´eau du ruissellement superficiel général. Dans le cas de des Loyauté, comme dans celui des régions calcaires d´une manière générale, la quantité d´eau du ruissellement est extrèmement réduite (il n´y a pas de rivière sur ces îles, tout du moins à la surface du sol).

l´autre pénètre dans le sous-sol et s´écoule dans les aquifères Expliquer le mot , alimentant l´écoulement souterrain général. C´est l´eau d´infiltration.

Sur Lifou, Maré et aussi Tiga, l´essentiel des eaux suit ce chemin et alimente une nappe phréatique Expliquer ce mot. Cette nappe se présente sous la forme d´une lentille d´eau douce occupant les fractures et les cavités des roches qui constituent le sous-sol de l´île. Cette lentille surmonte l´eau de mer qui s´infiltre latéralement dans le soubassement calcaire.

Le cycle de l´eau détaillé
Agrandissable (13 Ko)

La circulation de l´eau dans les systèmes hydrologiques est entretenue par l´alimentation qui renouvelle les stocks d´eau. La donnée importante est celle de précipitation efficace (PE). Il s´agit de la quantité d´eau, fournie par les précipitations, qui reste disponible, à la surface du sol, après soustraction des pertes par évapotranspiration (ET).

L´évapotranspiration correspond à une émission de vapeur d´eau qui, comme son nom l´indique, résulte de deux phénomènes :

le premier est physique. Il s´agit de l´évaporation qui est régie par les caractéristiques de l´air.

l´autre est biologique. Il s´agit de la transpiration qui est surtout le fait de la couverture végétale.

L´eau des précipitations efficaces se divise à la surface du sol en deux fractions inégales :

l´eau de ruissellement (R) quasiment inexistante aux Loyauté et qui alimente l´écoulement de surface (QS) lorsque ce dernier est individualisé.

l´eau d´infiltration (I). Elle concerne l´eau qui franchit la surface du sol et pénètre dans ce dernier. Cette eau renouvelle les stocks d´eau souterraine et elle entretient l´écoulement souterrain (QW). Cet écoulement est lent, différé par rapport aux précipitations.

L´infiltration efficace (IE) correspond à la quantité d´eau qui alimente l´aquifère Expliquer le mot, c´est-à-dire celle qui atteint la surface piézométrique Expliquer ce mot de la nappe. En effet, toute l´eau qui s´infiltre ne parvient pas à la nappe. Il y a une perte par évapotranspiration lors du cheminement de l´eau.

Une des idées fortes à retenir de ces quelques notions très générales est l´idée de mouvement.
L´eau est en mouvement dans la nature, et ceci à toutes les échelles d´observation.

Contacts : Chef de programmeWebmaster Haut de page Dernière mise à jour : 16 août, 2004
Ministère des DOM TOM