Gestion Durable de la Ressource en Eau des îles Loyauté
Méthodologie

Présentation générale du projet

L'objectif du projet SAGE est la conception et la mise en place d'un système Internet intégré de données, d'informations et connaissances spatialisées sur la ressource en eau des îles Loyauté, à destination des acteurs du développement économique.

Le projet pluridisciplinaire a été organisé en axes thématiques ayant bien évidemment de fortes interactions entre eux.

L'axe SAGEOL "Géosciences"

Les objectifs de cet axe au sein du programme pluridisciplinaire SAGE Loyauté découlent des conclusions du programme ADAGE – Lifou 1999 qui avaient fait ressortir que :

  les ressources sont importantes et suffisantes dans le présent, mais également à moyen et long terme, quels que soient les schémas de développement qui pourraient être choisis pour l'île de Lifou ;
  il existe un fort déficit d'information sur les risques de contamination de la nappe par les pollutions recensées ou à venir. Les données acquises sur le transit vertical et longitudinal de la pollution sont absentes. On ne sait rien ou presque des vitesses de transit de l'eau et des temps de résidence dans les zones dénoyées et noyées du karst de Lifou.

Les conclusions du programme ADAGE Lifou étaient transposables, pour partie, aux autres îles de l'Archipel des Loyauté. En ce qui concerne les ressources et les risques de pollution, le cas de Lifou et Maré sont voisins. Il n'en est pas de même pour Ouvéa et Tiga. Sur ces deux dernières, les ressources liées aux lentilles d'eau douce sont faibles et difficilement exploitables, mais les risques de pollution du milieu souterrain par l'activité anthropique sont présents.

C'est à partir de ce constat qu'a été conçu le programme d'études confié à l'axe SAGEOL afin de répondre aux questions que nous posaient les loyaltiens : Quels sont les risques de pollution des lentilles d'eau douce des Loyauté ? Comment concilier le développement social et économique (agriculture, tourisme, élevage, urbanisation) de nos îles avec une gestion équilibrée des ressources en eau qui constituent une richesse fondamentale du patrimoine loyaltien ? Quelles sont les zones les plus sensibles et comment faut-il faire pour protéger nos sites de la pollution ?

La mission confiée aux géologues se décline en 4 volets :

Mise à niveau des informations géologiques et hydrogéologiques sur Maré, Ouvéa, Tiga et Lifou
Améliorer la connaissance des mécanismes de circulation de l'eau dans les nappes des Îles Loyauté
Améliorer la compréhension en matière de risque des conséquences d'une pollution des lentilles d'eau douce des Îles Loyauté
Proposer une zonation de la vulnérabilité des lentilles et apporter une aide à la décision concernant la localisation des activités à risque (agriculture, garages, décharges, etc.)

L'axe SAGEOM : "Géomatique"

L'objectif de l'axe « géomatique* » était de constituer une base de données géographiques homogène et actualisée sur l'ensemble des Îles. De nouvelles données et informations concernant les domaines des géosciences et des sciences sociales (enquêtes de perception des populations) ont été acquises sur Lifou, Maré, Ouvéa et Tiga.

L'évolution des problèmes environnementaux, des normes juridiques et l'émergence de la notion de «développement durable» induit la nécessité de disposer d'informations environnementales actualisées et validées. L'industrie spatiale fournit les moyens d'obtenir une information exhaustive et actualisée de l'état de surface de la terre, l'expertise scientifique pluridisciplinaire permet de la valider.

L'évolution de l'occupation du sol durant ces dix dernières années a été étudiée par télédétection. Cette étude a permis en particulier de cartographier les zones d'évolution et les types de formations végétales concernées par ces modifications. En comparant des images prises à des dates différentes, il est ainsi possible de déterminer quelles zones se sont végétalisées ou au contraire quelles zones ont connu un défrichement important au cours de la période observée. Cette étude a permis ainsi de localiser des zones ou l'action de l'homme est importante. Ces zones d'activité induisent des risques de pollution potentiellement plus importants qu'ailleurs. Il convient donc de les étudier en priorité.

L'analyse de l'évolution de l'occupation du sol participe donc à l'identification des risques de pollution de la nappe à partir des données de télédétection. La gestion de l'environnement est moins une question de rapports entre l'homme et la nature qu'une question de points de vue humains sur la nature. Outre les études géologiques et l'observation de la terre par satellite qui toutes deux génèrent des données objectives sur le milieu et l'occupation du sol, il convient d'aborder également la question de la gestion durable de l'eau dans les îles loyauté sous l'angle des perceptions, savoirs et stratégies des acteurs impliqués dans cette gestion, qu'il s'agisse des usagers ou des planificateurs du développement. Ces perceptions constituent en effet un filtre à travers lequel les données objectives issues des connaissances sur l'environnement sont interprétées puis confrontées à la stratégie des acteurs en vue de toute action individuelle ou collective se rapportant de près ou de loin à l'eau.

* La géomatique est la science du traitement automatisé des données géographiques et se positionne donc entre l'informatique et la géographie.

L'axe SAGED "Droit"

Afin d'assurer la pérennité de la ressource, la gestion des lentilles d'eau doit nécessairement s'inscrire dans une politique de développement durable.

La gestion durable de cette ressource pose un certain nombre de problèmes juridiques. L'unité juridique du programme avait pour objectif de réaliser un inventaire des lois françaises relatives à l'eau et de proposer une adaptation de ces normes au contexte particulier des Iles Loyauté. In fine, il s'agit de proposer une délibération provinciale, appuyée sur la compétence environnementale de la Province, prenant la forme d'un code de l'eau.

Dans le domaine de l'eau, la Province des îles Loyauté se trouve soumise à la réglementation applicable à l'ensemble du territoire calédonien. Cette Province n'étant pas encore intervenue pour réglementer les diverses activités intéressant la gestion de sa ressource, l'étude juridique réalisée en 2002 a permis de déterminer les conditions d'une possible évolution du droit en la matière. Elle examine aussi de manière exhaustive, les compétences institutionnelles et recense les textes applicables en matière de gestion des ressources en eau. Cette étude visait à mieux appréhender le contexte juridique du programme SAGE.

L'axe SAGEIS "Systèmes d'Information en Environnement"

Le programme SAGE met en lumière la nécessité de disposer des données scientifiques et techniques actualisées pour la mise en place d’un système d’informations cohérent et facile à gérer. L’axe SAGEIS, un axe informatique, a pour objectif le développement d’un système informatique opérationnel permettant

D’intégrer l’ensemble des connaissances scientifiques et techniques relatives à la gestion de la ressource en eau
D’utiliser les techniques innovantes de TIC pour permettre la consultation et l’actualisation des informations relatives à cette gestion
De définir des interfaces homme-machine adaptés aux besoins des utilisateurs

Ce volet s'intéresse donc aux données spatialisées pour les besoins des politiques de gestion environnementale. La vision de ce projet est la pleine intégration des données géographiques, et des ressources pour leur exploitation, dans le courant des technologies de l'information, avec une utilisation large de systèmes interopérables au sein de l'infrastructure globale de l'information. Ce projet a pour ambition de créer, à terme, un véritable réseau d'échanges et d'utilisations des données à destination des acteurs de la Province des îles Loyauté (Province, Communes, etc.).

De par sa configuration géographique (quatre îles) et de par la disparité des outils utilisés par les divers services provinciaux et les bureaux d'études intéressés par la gestion de la ressource en eau, la Province des îles Loyauté est un cas exemplaire où les systèmes d'information hétérogènes, répartis et interopérables trouvent une raison d'être concrète.

Le système développé dans le cadre de programme constitue la première pierre d'un projet plus ambitieux de conception d'une infrastructure globale pour le système d'information de la Province de îles Loyauté. Elle s'articule autour des standards internationaux.

Les objectifs du volet « Système d’informations » du programme SAGE s’intègre dans ceux de l’équipe de recherche de l’équipe SICADE de l’Unité ESPACE. En effet, devant la complexité des phénomènes à appréhender en matière de gestion de l’environnement, les systèmes d’informations et de connaissances deviennent incontournables et posent des défis en terme de recherche méthodologique et appliquée dans les domaines suivants :

l’accès aux données réparties, hétérogènes, multi sources
l’intégration des données sattelitales et des capteurs temps réels
la gestion des données temporelles et multi échelle
de la représentation de connaissances pluridisciplinaires
du traitement de connaissances pour l’aide à la décision
de la gestion des données incomplètes, imprécises
des applications multi acteurs

Bref, les méthodes innovantes dédiées à la gestion de l’environnement constituent un vaste champ d’action pour la recherche et l’ingénierie informatique.

L’axe SICADE se donne pour objectif de pallier à ces manques en définissant des nouveaux outils qui intègrent la problématique des systèmes d’informations sémantiques en environnement. A l’instar du «Web Sémantique», les Systèmes d’Informations Sémantiques fait référence à la vision du Web de demain comme un vaste espace d’échange de ressources permettant une exploitation d’informations et de services variés. Les utilisateurs seront déchargés d’une bonne partie de leurs tâches de recherche, de construction et de combinaison des résultats, grâce aux agents logiciels capables d’accéder aux contenus des ressources et d’effectuer des raisonnements sur ceux-ci.

Le concept des Systèmes d’Informations Sémantiques est avant tout une infrastructure devant permettre d’abord de localiser, d’identifier et de transformer des ressources à destination d’un vaste public. Différents langages sont proposés afin de mieux exploiter, combiner et raisonner sur les contenus de ces ressources. Les connaissances utilisées, par exemple sous forme de marqueurs sémantiques, doivent s’appuyer sur des ontologies unanimement reconnues et assurer l’interopérabilité et les transformations entre les différents formalismes et les différentes ontologies. La notion de méta-données est au cœur de la démarche avec une grande diversité dans l’interprétation et l’utilisation de cette notion. L’intégration automatique d’informations provenant de sources hétérogènes est cruciale particulièrement pour des applications opérationnelles. Enfin la problématique des services Web enrichit d’une nouvelle dimension la perspective des systèmes d’informations sémantiques en environnement.

Basées sur cette architecture, ce sont les applications qui valideront la pertinence de cette approche. Le développement des outils, intégrant les standards reconnus, doit permettre de réaliser plus facilement des applications ou des services développés aujourd’hui de manière souvent ad-hoc. Cet axe de recherche s’appuient sur un existant riche venant des recherches en représentation ou en ingénierie des connaissances. Mais leur utilisation et leur acceptation posent de nouveaux problèmes et défis : nécessité d’un niveau élevé d’interopérabilité, ouverture, standardisation, diversités des usages, distribution et aussi impossibilité d’assurer une cohérence centralisée.

L'axe SAGEFOR " Formation "

Dans un souci d'appropriation des résultats du programme SAGE par les acteurs des Îles Loyauté, le programme SAGE a mis en place un axe SAGEFOR dédié à la formation et la pédagogie.

On note donc deux directions distinctes :

formation des acteurs locaux (utilisateurs, techniciens, gestionnaires),
formation en milieu scolaire.

Le volet Formation

L'objectif du volet formation est l'appropriation du programme SAGE par les acteurs des Iles Loyauté afin de poursuivre l'exploitation des résultats à la fin du projet.

Tout au long du programme, des rencontres ont été animées périodiquement avec les acteurs locaux du développement et ces interactions ont été complétées par l'organisation de deux séminaires de formation : l'un en cours de programme, en décembre 2002, et l'autre à la fin du programme, en juillet 2004.

Ces actions de formation ont permis de sensibiliser et former environ 20 personnes des Iles Loyauté aux notions et au système utilisé dans le programme SAGE avec en particulier la compréhension du fonctionnement de la ressource, la notion de Système d'information géographique et de télédétection, l'utilisation pratique du système EAUNET et des interfaces « métiers ».

Le volet pédagogique

Outre ses aspects scientifiques et techniques, le programme SAGE se veut un lieu où s'élabore une vision commune sur les aspects relatifs à la préservation et la protection de la ressource en eau des Îles LOYAUTE. Plutôt que de proposer des supports pédagogiques réalisés par les scientifiques, souvent éloignés du quotidien des élèves concernés, il nous a paru intéressant de mettre en valeur le regard des enfants des Îles LOYAUTE et l'expression de leur propre perception sur la problématique de la protection de l'eau.

Aussi, nous avons proposé aux enseignants de définir des projets pédagogiques sur la gestion durable de la ressource en eau, projets réalisés par les élèves eux-mêmes. L'ensemble de l'équipe SAGE s'est proposé d'apporter son concours à la réalisation de ces projets : soutien scientifique, matériel et administratif.

Ces projets pédagogiques ont débouché sur des supports pédagogiques sous des formes diverses : posters, plaquettes, écrits (contes, légendes). Le site SAGE contient une rubrique réservée aux résultats de ces projets; l'axe SAGEFOR a apporté une aide technique à la publication de ces projets sur ce site.

Les équipes scientifiques du programme SAGE, lors de leurs passages aux Iles Loyauté dans le cadre de leurs études, ont réalisé des interventions pédagogiques auprès des élèves des établissements scolaires qui nous en ont fait la demande. Plus de 500 plaquettes et 25 posters ont été distribués dans le cadre de ces actions pédagogiques.

Contacts : Chef de programmeWebmaster Haut de page Dernière mise à jour : 18 octobre, 2004
Ministère des DOM TOM