Gestion Durable de la Ressource en Eau des îles Loyauté
Aspect géologique de Tiga

Contexte Régional Carte Géologique Carte Pédologique
Localisation de la Ressource Coupe Nord/Sud Modèles 3D

Ressource en eau de l'Ile de Tiga

 RESSOURCE EN EAU :

 Déjà anciennes l'étude des ressources en eau douce de Tiga ont été conduites en 1958 par P. KOCH, ingénieur du Service des Mines et par M. GAGEONNET (BRGM) en 1989.

Les campagnes de reconnaissance géologiques de Koch qui avaient pour objectif principal la mise en valeur des gisements de phosphates, n’ont pas donné de résultats probant concernant les réserves d’eau douces de Tiga. Elles ont révélé l’absence de lentille véritable, comparable à celles de Maré et Lifou. Il est fait mention de quelques poches d’accumulation de l’eau, creusées dans des calcaires non fissurés faiblement perméables et alimentées par l’eau de pluie.

Une nouvelle série d’investigations a été conduite par GAGEONNET en 1989, la même année que la seconde campagne de prospection à Ouvéa.

Agrandir (190 Ko)

 Log lithologique des trois sondages foncés par M. Gageonnet lors de la campagne de prospection de 1989. (Document BRGM - Orléans).

Trois forages ont été foncés pendant cette campagne :

      deux sur le plateau intermédiaire (de 38 de profondeur),

     un sur le plateau supérieur (de 85 m de profondeur).

 L’eau de ces forages s’est révélée largement saumâtre.

Des profils de résistivité ont été effectués pour dessiner une image de la salinité de la nappe. Ils ont montré qu’au niveau du forage 1, la partie supérieure de la nappe d’eau douce présentait une épaisseur de 1 m. Les profils réalisés au niveau des autres forages ont tous révélé de fortes salinités.

L’ensemble de ces investigation confirme l’absence de nappe phréatique exploitable à Tiga.



Contacts : Chef de programmeWebmaster

Dernière mise à jour : 15 septembre, 2004
Ministère des DOM TOM